Les troubles musculo-squelettiques liés à la pratique instrumentale sont fréquemment rapportés par les musiciennes et les musiciens quel que soit leur niveau de pratique.

Ils concernent principalement les membres supérieurs, la colonne et la face (ATM, muscles labiaux, etc.).

Ces TMS sont assez variés et multifactoriels : caractéristiques individuelles, environnement de travail, posture à l’instrument, stress et anxiété musicale de performance peuvent amener au développement de ces troubles.

L’idée de cette formation est de répondre aux besoins de connaissances théoriques approfondies afin que les kinésithérapeutes puissent acquérir des compétences pratiques et être davantage en capacité de proposer des soins adaptés à leur pathologie et à leur profession. Cette acquisition débutera par la réalisation d’un bilan efficace, capable de déterminer si le problème vient du jeu instrumental et si oui, comment le régler. Les musiciens et les musiciennes sont des patients spécifiques qui nécessitent un positionnement professionnel adapté au contexte psycho-social particulier de leur profession.

Prise en charge des pathologies musculo-squelettiques des musiciens

La formatrice et le formateur :

Céleste ROUSSEAU

  • Kinésithérapeute
  • Ingénieure d’études (CHU de Bordeaux)
  • Doctorat sur la santé des musiciens
  • Enseignante en IFMK

Sébastien MARTIN

  • Kinésithérapeute
  • Thérapeute Manuel
  • Formateur performance posturale et gestuelle

Objectifs & Programme

  • Comprendre les différentes postures et gestuelles instrumentales et les mécanismes physiologiques et biomécaniques qui sous-tendent la pratique musicale
  • Connaître les déterminants de la pratique musicale professionnelle et des troubles musculo-squelettiques associés
  • Réaliser une anamnèse complète, un bilan des facteurs de risque et une évaluation posturale chez le musicien
  • Proposer et réaliser un plan de traitement adapté à ces patients spécifiques (exemple : exercices à la fois préventif et curatif adaptés au jeu instrumental et au problème du patient)
  • Être en mesure de proposer des actions de prévention auprès du musicien ou de groupes de musiciens

Formation sur 2 jours

JOUR 1

9H – 9H30 :

  • Accueil des participant.e.s
  • Tour de table :
    • Quelles expériences de soin ?
    • Quelles formations précédentes ?
    • Musicien.ne.s amateur.ices ?
    • Quelles attentes ?

9H30 – 12H :

  • Cas cliniques introductifs
  • Apports théoriques
    • Définitions TMS chez le musicien – questionnement interactif sur ce que sont pour eux les TMS chez le musicien
    • Prévalence, épidémiologie – quels facteurs de risque chez le musicien ?
    • Anamnèse – quelles questions ils poseraient à un violoniste qui vient avec une douleur au poignet gauche ?
    • Bilan postural
  • Retour aux cas cliniques

14H -15H : le bilan postural en pratique

  • Analyse de la posture :
    • Des enseignant.e.s
      • Céleste au trombone/à la basse
      • Analyse comparée Céleste/Sébastien à la guitare
    • Des stagiaires potentiellement instrumentistes

15H -17H :

  • Bases théoriques sur de nombreuses postures instrumentales avec exemples vidéos, visionnage d’extraits d’orchestre, etc.
    • Violon
    • Piano
    • Guitare
    • Flûte traversière
    • Vents symétriques classiques (clarinette, trompette, etc.)

JOUR 2 

9H – 9H30 : Questionnaire interactif d’évaluation des connaissances de la veille (Kahoot/Socrativ)

9H30 – 11H : Poursuite d’analyse posturale

  • Postures instrumentales « insolites » : tuba, basson, contrebasse, harpe, viole de gambe et autres instruments baroques, etc.

11H – 12H : Présentation de données de la recherche

  • L’impact du Covid sur les musiciens (thèse Céleste)
  • Les croyances liées à la douleur chez les musiciens (thèse Céleste)
  • Exercices spécifiques chez le musicien : soutenir le jeu (Master 2 Céleste)

14H – 15H :

  • Présentation d’un patient soit à l’initiative des stagiaires, soit à celle des intervenant.e.s

15H – 16H :

  • Pratique d’une séance de bilan de A à Z
  • Pratique d’exercices spécifiques au jeu de différents instruments
  • Présentation de quelques cas cliniques

16H – 17H :

  • Programme de prévention (extraits de la littérature)
  • Diapo du lundi

Avis – CNO n° 2019-03 : Avis du conseil national de l’ordre du 25-26-27 juin 2019 relatif au respect de la dignité de la personne humaine dans le cadre de la formation initiale et continue :

La dignité de la personne humaine doit être respectée en toutes circonstances.

Dans le cadre de la formation continue, les organismes de formation peuvent proposer des enseignements au cours desquels les kinésithérapeutes sont amenés à réaliser ou recevoir des actes susceptibles de porter atteinte à l’intégrité du corps et à l’intimité de l’individu, notamment le toucher pelvien (vaginal ou rectal).

L’organisme de formation doit informer le kinésithérapeute préalablement à son inscription. Lors de la réalisation de ces actes son consentement doit être obtenu.

Le Conseil national de l’Ordre impose aux organismes de formation signataires de la charte déontologique de garantir à leurs stagiaires une alternative à ces pratiques, notamment par l’utilisation d’outils de simulation.

Choisissez votre modalité de paiement / financement

Inscription à la formation Prise en charge des pathologies musculo-squelettiques des musiciens













    Ce site est protégé par reCAPTCHA. La politique de confidentialité et les conditions du service Google s'appliquent.

    Inscription immédiate à une prochaine session de cette formation (paiement CB)

    Tout achat d’une formation en paiement immédiat par Carte Bancaire, ne permet plus un financement DPC (uniquement FIF-PL).