Les fonctions faciales sont des fonctions vitales. Elles conditionnent la croissance faciale. Leurs dysfonctionnements sont à l’origine de nombreuses pathologies locales et loco-régionales.

Les dyspraxies sont des troubles de l’acquisition ou de la coordination de ces fonctions. Leur dépistage et la prise en charge rééducative sont un enjeu majeur de santé public. La HAS recommande une prise charge précoce (7 à 12 ans), afin de favoriser une fin de croissance harmonieuse et de limiter significativement la survenue de nombreuses co morbidités (pathologies ORL, de dérangements temporo mandibulaires, de troubles respiratoires obstructifs du sommeil (SAHOS-TROS) et de stabiliser les résultats après traitement en Orthopédie Dento Faciale et chirurgie orthognatique.

Les protocoles présentés au cours de cette formation se construisent sur un raisonnement clinique qui prend en compte les étiologies accessibles à la rééducation et responsabilisent le patient dans une démarche d’auto-rééducation afin de limiter les récidives.

Au cours de cette formation, les participants apprendront à dépister l’ensemble des dysfonctions et dyspraxies oro myo faciales, ainsi que les techniques innovantes permettant de les traiter. Ils sauront adapter leur posture à l’âge du patient. Ils apprendront à réaliser un examen clinique spécifique et à rééduquer ces pathologies. Ils seront également capables de construire un programme d’éducation thérapeutique (exercices d’auto-rééducation et conseils d’hygiène de vie) qui optimisera les résultats.

Ils auront une réflexion sur les motifs d’échecs afin de limiter ceux-ci dans leur pratique professionnelle.

La formation sur deux journées combine théorie et pratique.

Objectifs & Programme

  • Identifier les dyspraxies et Comprendre les enjeux du dépistage
  • Maîtrise des bilans : Identifier les étiologies accessibles à la rééducation
  • Construire le programme de rééducation en fonction des attentes du patient et de son environnement et en fonction du contexte
  • Sensibiliser le patient à l’éducation thérapeutique, évoluer vers une autonomisation du sujet pour entretenir les acquis de la masso-kinésithérapie, et éviter les récidives

Jour 1

9h00-9h15 Présentation de la formation

  • Analyse des pratiques professionnelles et Identifier les compétences à développer
  • Définir les besoins et attentes des participants en termes de formation

9h15-12h30 Séquence théorique : Identifier les dyspraxies et Comprendre les enjeux du dépistage

  • Fonctions oro-faciales, normalités et impacts. Evolution en fonction de l’âge.
  • Dyspraxies oro-faciales : mécanisme d’apparition et conséquences.
  • Contexte psycho-socio-environnemental
  • Bilans des dyspraxies
    • Linguales
    • Labiales
    • Mastication
    • Ventilation
  • Bilans associés :
    • Para fonctions
    • Habitudes nocives
    • Posture cervico-céphalique
  • Evaluer l’investissement du patient / définir ses attentes.

12h30-14h00 Déjeuner

14h00-15h00 Séquence pratique : Identifier les étiologies accessibles à la rééducation

  • Réalisation des différentes phases d’un bilan par le formateur sur un participant
  • Contexte psycho-socio-environnemental
  • Bilans des dyspraxies
    • Linguales
    • Labiales
    • Mastication
    • Ventilation
  • Bilans associés :
    • Para fonctions
    • Habitudes nocives
    • Posture cervico-céphalique
  • Evaluer l’investissement du patient / définir ses attentes.

15h00-17h00 Séquence pratique : méthode participative en binôme

  • Les participants réalisent entre eux les différents bilans

17h00-17h30 Commentaires, analyse et bilan

17h30 Fin de la 1ère journée

Jour 2

9h00-11h00 Séquence théorique : Construire le programme de rééducation en fonction des attentes du patient et de son environnement et en fonction du contexte

  • Rééducation des fonctions :
    • Lutte contre l’immaturité linguale et de la ventilation
    • Rééducation de la posture linguale et labiale de repos
    • Tonification des muscles de la langue, du plancher lingual et des lèvres
    • Tonification du releveur des ailes narinaires
    • Modification de la praxie de déglutition et de ventilation
    • Modification de la praxie de mastication
    • Modification de la praxie de phonation
  • Libération des tensions musculaires
  • Correction de la posture cervico céphalique

11h00-12h00 Séquence pratique : Visualiser les diverses manœuvres de rééducation étudiées

  • Démonstration des différentes manœuvres et exercices de rééducation sur un participant

12h00-14h00 Déjeuner

14h00-16h00 Séquence pratique : Être en capacité de réaliser les diverses manœuvres de rééducation étudiées

  • Les participants réalisent en binôme les manœuvres spécifiques de rééducation

16h00-17h30 Séquence pratique : Sensibiliser le patient à l’éducation thérapeutique, évoluer vers une autonomisation du sujet pour entretenir les acquis de la masso-kinésithérapie, et éviter les récidives

  • Savoir élaborer une démarche éducative adaptée à l’âge du patient.
  • A partir d’un cas concret les participants construisent une fiche d’exercices d’auto-rééducation et de conseils d’hygiène de vie adaptée au patient.
  • Le formateur évalue la guidance parentale, le discours motivationnel.

17h30 Fin de la 2ème journée

Avis – CNO n° 2019-03 : Avis du conseil national de l’ordre du 25-26-27 juin 2019 relatif au respect de la dignité de la personne humaine dans le cadre de la formation initiale et continue :

La dignité de la personne humaine doit être respectée en toutes circonstances.

Dans le cadre de la formation continue, les organismes de formation peuvent proposer des enseignements au cours desquels les kinésithérapeutes sont amenés à réaliser ou recevoir des actes susceptibles de porter atteinte à l’intégrité du corps et à l’intimité de l’individu, notamment le toucher pelvien (vaginal ou rectal).

L’organisme de formation doit informer le kinésithérapeute préalablement à son inscription. Lors de la réalisation de ces actes son consentement doit être obtenu.

Le Conseil national de l’Ordre impose aux organismes de formation signataires de la charte déontologique de garantir à leurs stagiaires une alternative à ces pratiques, notamment par l’utilisation d’outils de simulation.

Dyspraxies oro-faciales : du raisonnement clinique à la pratique

La formatrice :
Isabelle BRETON-TORRES

  • Kinésithérapeute DE
  • Chargée d’enseignement :
    – DU Technique de rééducation maxillo-faciale
    – DU Expertise bucco-dentaire
    – DU Carcinologies buccale
    – IFMK

Inscription à la formation Dyspraxies oro-faciales : du raisonnement clinique à la pratique













    Ce site est protégé par reCAPTCHA. La politique de confidentialité et les conditions du service Google s'appliquent.