Les dérangements temporo-mandibulaires (DTM) sont des pathologies fréquentes. Premier motif de consultation maxillo-faciale, elles concernent jusqu’à 70% de la population.

En lien avec la posture et les fonctions faciales, elles ont un impact important sur la qualité de vie des patients.

L’efficacité de la prise en charge rééducative de ces pathologies n’est plus à prouver.

Les nouveaux protocoles présentés au cours de cette formation prennent en compte les étiologies accessibles à la rééducation et responsabilisent le patient dans une démarche d’auto-rééducation afin de limiter les récidives.

Au cours de cette formation seront abordés le dépistage des dérangements temporo-mandibulaires, ainsi que les techniques innovantes qui permettent de les traiter.

L’accent est mis sur l’examen et le raisonnement cliniques afin de mettre en oeuvre une rééducation spécifique et construire un programme d’éducation thérapeutique (exercices d’auto-rééducation et conseils d’hygiène de vie) afin d’optimiser les résultats de la prise en charge.

La formation sur les dérangements temporo-mandibulaires se déroule sur deux journées combine théorie et pratique.

Objectifs & Programme

  • Actualiser ses connaissances sur les dérangements temporo-mandibulaires leur étiologie, leur évolution et leurs traitements
  • Maîtriser l’examen clinique et identifier les étiologies accessibles à la rééducation
  • Sensibiliser le patient à l’éducation thérapeutique et à l’autonomisation
  • Maitriser les techniques de rééducation et actualiser ses pratiques
  • Améliorer son raisonnement clinique et prendre en compte l’environnement du patient (adapter le discours en fonction de l’âge et du milieu psycho-socio-environnemental), et ses attentes

Jour 1

9h00-9h15 Présentation de la formation

  • Analyse des pratiques professionnelles et Identifier les compétences à développer
  • Définir les besoins et attentes des participants en termes de formation

9h15-12h30 Séquence théorique : Cours magistraux

Actualisation des connaissances sur la pathologie son étiologie, son évolution ses traitement

Maitrise des bilans

  1. Rappel théorique Physiopathologie
  • Anatomie du système manducateur
  • Biomécanique de l’articulation temporo-mandibulaire
  • Tableau clinique et étiologie des dérangements temporaux mandibulaires (DTM)
  • Traitements
  1. Bilans
  • Interrogatoire
  • Bilan de la douleur
  • Bilan des praxies
  • Bilan musculaire
  • Bilan articulaire
  • Bilan cinétique
  • Attentes du patient

14h00-15h00 Séquence pratique : Séquence pratique- Méthode démonstrative

  • Réalisation des différentes phases d’un bilan par le formateur sur un participant

15h00-17h00 Séquence pratique : méthode participative en groupe et en binôme

  • Evaluations sur cas concrets virtuels (le formateur guide un bilan virtuel réalisé en groupe)
  • Les participants réalisent entre eux les différentes phases du bilan
  • Identifier les points essentiels

17h00-17h30 Commentaires, analyse et bilan

17h30 Fin de la 1ère journée

 

JOUR 2

9 h-11h : Séquence théorique- Méthode expositive et affirmative

Comprendre les objectifs et les techniques de la rééducation des DTM

  Traitement à visée symptomatologique

  • Techniques cutanées (Tt des zones d’infiltrat et des triggers points myofasciaux)
  • Techniques musculaires
  • Techniques articulaires

Traitement à visée étiologique

  • Rééducation des fonctions
  • Correction de la posture cervico céphalique
  • Correction de la cinétique mandibulaire

11H 12h 30 : Séquence pratique- Méthode démonstrative

Principes de rééducation : Maitrise des techniques de rééducation – Actualisation des pratiques

 

14h00 -17h00 Séquence pratique : Méthode participative en groupe et en binôme

  • Les participants réalisent entre eux les différentes techniques
  • Raisonnement clinique : Construire un programme de rééducation à partir d’une situation de soin- Définir les objectifs de rééducation et les axes prioritaires
  • Construire un programme d’auto-rééducation et donner des conseils d’hygiène de vie

17h00-17h30 Commentaires, analyse des difficultés rencontrées

17h30 Fin de la  journée

Avis – CNO n° 2019-03 : Avis du conseil national de l’ordre du 25-26-27 juin 2019 relatif au respect de la dignité de la personne humaine dans le cadre de la formation initiale et continue :

La dignité de la personne humaine doit être respectée en toutes circonstances.

Dans le cadre de la formation continue, les organismes de formation peuvent proposer des enseignements au cours desquels les kinésithérapeutes sont amenés à réaliser ou recevoir des actes susceptibles de porter atteinte à l’intégrité du corps et à l’intimité de l’individu, notamment le toucher pelvien (vaginal ou rectal).

L’organisme de formation doit informer le kinésithérapeute préalablement à son inscription. Lors de la réalisation de ces actes son consentement doit être obtenu.

Le Conseil national de l’Ordre impose aux organismes de formation signataires de la charte déontologique de garantir à leurs stagiaires une alternative à ces pratiques, notamment par l’utilisation d’outils de simulation.

La formatrice :
Isabelle BRETON-TORRES

  • Kinésithérapeute
  • Co-présidente de la Société Internationale de Kinésithérapie Linguale et Oro-Maxillo-Faciale
  • Chargée d’enseignement :
    DU Technique de rééducation maxillo-faciale
    DU Expertise bucco-dentaire
    DU Carcinologies buccale
    Formation initiale

Inscription à la formation DTM : du raisonnement clinique à la pratique













    Ce site est protégé par reCAPTCHA. La politique de confidentialité et les conditions du service Google s'appliquent.